22/09/2021

Lors de l'inauguration des sentiers de découverte de la forêt, le discours d'accueil des participants (et d'explication de la création des sentiers) a été prononcé à trois voix : Jean-Marc Thélisson (Maire de Saint-Héand), Michel Gandilhon (Maire de Fontanès) et Jean-Paul Vilié (Adjoint au développement durable de Saint-Héand).
Le texte ci-dessous est la partie du discours de Michel Gandilhon.
​​​​​​​

"Bonjour à toutes et à tous,
Je me joins à Jean-Marc pour vous remercier de votre présence et vous souhaiter la bienvenue sur l’aire d’accueil des sentiers de découverte de la forêt.
Je continue la présentation de la forêt par la partie gérée par la commune de Fontanès.
Un peu d’histoire : en 1999, soit 2 ans après l’adhésion de la commune de Fontanès à la communauté d’agglomération de Saint-Etienne, cette dernière acquière le château de Fontanès, son parc de 5,5 ha et 15 ha de bois non attenants au château. En 2017, la métropole délègue pour une durée de 20 ans la gestion de ces 15 ha à la commune de Fontanès, avec comme engagement moral de la commune d’y implanter des sentiers autour du thème de l’exploitation forestière et des métiers de la forêt. La composition des 15 ha, situés dans la vallée derrière moi, est variée : 6,5 ha en plantation de douglas âgés de 40 ans environ. Le reste de cette forêt est environ 9 ha de feuillus et taillis naturels. Suite à la tempête de 2018 qui a dévasté 3 ha de taillis principalement de bouleaux, nous avons replanté 2,5 ha de douglas et de feuillus.
D’un côté, Fontanès avec son engagement vis-à-vis de SEM et, de l’autre, la commune de Saint Héand qui réfléchissait elle aussi à ouvrir au public ses forêts, mais ne trouvait pas de solution pour les accès et stationnements faciles pour les voitures et les cars. En commission agricole de SEM, Jean-Marc Thélisson et moi-même, nous échangeons sur la possibilité de faire converger nos projets et mutualiser l’aire d’accueil. Au final, c’est plus que l’aire d’accueil qui est mutualisée puisque tout le projet, sa réalisation et son portage financier l’ont été. Et, aujourd’hui, c’est au tour de l’entretien de ces aménagements de l’être. L’intercommunalité est une force, quand elle est respectueuse des différences, économe et responsable. Merci à la commune de Saint-Héand d’avoir porté les aspects administratifs et l’avance financière en attendant la subvention, cela nous est d’un grand secours. Merci également à Jean-Lou Gerin qui a accepté de vendre à la commune de Fontanès les 6000 m2 de bois qui nous ont permis de créer cet espace d’accueil entre les deux propriétés forestières. Merci aux propriétaires privés qui ont accepté le passage des sentiers sur leur propriété, cela a permis de relier facilement l’aire d’accueil à la forêt de SEM. Merci à Gérald ainsi qu’à Marcel et Jeannine. J’ai une pensée particulière pour eux deux suite au décès de Marcel. Je renouvelle les remerciements de Jean-Marc aux équipes municipales pour leur travail sur les sentiers, sans oublier celles du mandat précédent. Un clin d’œil à Anne Viricel et à Marie-Jo Vialon.
L’ONF nous conseille et nous suit tout au long de la vie de nos forêts, c’est une prestation obligatoire, certes, mais surtout indispensable et riche de technicité et de savoir-faire. Merci à Alizé Privat et Franck Flachon, nos actuels référents de l’ONF, c’est un vrai plaisir de partager et d’apprendre avec vous, et un salut particulier à Alain Thibaudet pour toutes ces années à nos côtés. Un petit mot pour soutenir l’engagement des agents de l’ONF dans leur souci de maintien d’un service public de la forêt de qualité, donc avec des moyens. L’ONF nous a aussi accompagnés dans la réalisation des sentiers, grâce à tous les agents qui sont intervenus sur le projet, et, particulièrement à Céline Ogrotsky, nous avons pu réaliser des sentiers découverte de la forêt pour tous les âges et très pédagogiques. Laissez-vous guider par Sylvestre, la mascotte du forestier, il va vous faire découvrir ce monde magnifique riche de diversité. Je laisserai Jean-Paul vous parler de biodiversité, moi je vais vous parler de la diversité des utilisateurs. La forêt est un espace partagé ouvert à tous, avec la limite du respect des propriétés privées.
La multifonctionnalité doit être, là aussi et comme toujours, respectueuse de nos différences. Tous les utilisateurs sont les bienvenus : les riverains bien sûr, les promeneurs que ce soit à pied, à vélo, ou à cheval. Pour les véhicules à moteurs, nous avons interdit cette pratique sur nos sentiers. Les cueilleurs, les professionnels de la forêt, et enfin les chasseurs, bien que souvent décriés, vous avez toutes et tous votre place dans cet équilibre fragile. C’est avec respect, dialogue et ouverture d’esprit que l’espace est vraiment partagé.
Enfin pour terminer, la gestion forestière se fait sur un temps long. C’est un aspect qui devrait nous faire relativiser notre vision actuelle qui est principalement tournée vers le temps court. Il nous faut tout, tout de suite, c’est du suicide. La forêt c’est tout l’inverse. Cela nous apprend la patience, la programmation, l’action pour les générations futures. Juste un exemple : les chênes abattus aujourd’hui, pour la reconstruction de la charpente de Notre Dame de Paris par exemple, sont âgés de plusieurs siècles. Si personne n’en avait pris soin pendant tout ce temps, ils ne seraient pas là pour les utilisations d’aujourd’hui. Réapprendre la vision à long terme, savoir préserver notre environnement, faire découvrir un aspect particulier de la ruralité,notre forêt, et savoir vivre ensemble, ce sont les messages que nous avons souhaité faire passer avec la création de ces sentiers."

Contacts Mairie

account_balance

Portail enfance

supervised_user_circle

Bibliothèque

import_contacts

Déchets

local_florist

Services

sentiment_satisfied_alt

Commerces

shopping_basket

Salles à louer

bubble_chart